Notre vision de Centre Mère-Enfant

Notre approche d'un Centre Mère-Enfant vise la meilleure prise en charge possible de la femme, des enfants et des familles qui sont accueillis en dispensant des soins efficients, et de haute qualité.

L’optimisation des flux permet une prise en charge plus e cace du patient ainsi qu’une optimisation de la gestion logistique.

L’emménagement dans de nouveaux locaux a nécessité pour les équipes médico-soignantes une réévaluation et une redéfinition de leurs fonctionnements, leurs circuits, des protocoles de prises en charges, des parcours cliniques, des flux et cela dans le seul but de la performance clinique et l’efficience organisationnelle.

L’optimisation des flux permet une prise en charge plus efficace du patient ainsi qu’une optimisation de la gestion logistique.

L’objectif du CHL est de satisfaire au mieux les attentes et besoins personnalisés de chacun dans son parcours de vie, qu’il s’agisse d’une planification familiale, d’un accompagnement de la grossesse, de la naissance, d’un soutien à la parentalité, ou d’un problème de santé majeur touchant la féminité. 

Désormais, le concept de Centre Mère-Enfant est à la fois architecturel, fonctionnel et organisationnel au CHL. 

En reliant les bâtiments de la KannerKlinik et de la nouvelle Maternité, les salles de naissance sont désormais situées à proximité immédiate du service de néonatologie et de soins intensifs pédiatriques. 

Dans un souci de prise en charge globale et de qualité, le rapprochement de la maman et du bébé hospitalisé au sein du service de néonatologie et de soins intensifs pédiatriques est ainsi facilité. 

Les différentes activités de l’unité de sénologie du CHL sont regroupées sur le site de la nouvelle Maternité à proximité directe des services de gynécologie et d’oncologie, afin d’optimiser la prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein. 

Cette unité, certifiée ISO 9001 : 2008 depuis 2014, vise une amélioration continue de la qualité de ses activités. 

Les concepts de prise en charge mettent notamment le focus sur :

  • l'accompagnement des familles dans leur parcours clinique,
  • la création du lien parent-enfant, 
  • l'aide à la parentalité,
  • le soutien des familles en deuil.

La prévention des erreurs médicamenteuses est une priorité. L'innovation et l'automatisation contribuent à la réalisation de cet objectif. Pour le stockage et la dispensation des médicaments, les unités d'hospitalisation de la nouvelle Maternité sont désormais équipées d'armoires « sécurisées ».

Ces outils garantissent une dispensation individuelle et nominative décentralisée par la sécurisation et la traçabilité des accès et des étapes de rangement et de prélèvement de médicaments.

L’emménagement dans de nouveaux locaux a nécessité pour les équipes médico-soignantes une réévaluation et une redéfinition de leurs fonctionnements, leurs circuits, des protocoles de prises en charges, des parcours cliniques, des flux et cela dans le seul but de la performance clinique et l’efficience organisationnelle.

L’optimisation des flux permet une prise en charge plus e cace du patient ainsi qu’une optimisation de la gestion logistique.

DES CONDITIONS IDÉALES POUR ACCOUCHER

L’optimisation des flux et la maximisation d’apport de lumière ont été parmi les nombreux défis du projet de construction de la nouvelle Maternité.

Désireuse d’offrir des conditions d’hébergement de grande qualité, la nouvelle Maternité dispose de chambres spacieuses, lumineuses et modernes. En tout, elle héberge 36 chambres à un lit, dont deux chambres confort, et 8 chambres à 2 lits.

Le spacieux hall d’entrée met également l’accent sur la lumière naturelle, l’espace et une atmosphère accueillante et chaleureuse.

L’environnement général correspond aux standards techniques les plus modernes et les installations de pointe permettent un travail dans les meilleures conditions et en toute sécurité.

La Maternité a été conçue pour être un lieu de vie où patientes, couples, familles, visiteurs, professionnels et partenaires vont se rencontrer, échanger et partager des expériences riches et variées.

DE NOUVELLES TECHNOLOGIES

Tout en conservant une quantité importante de matériel de l’ancienne Maternité, ce déménagement a été l’occasion d’intégrer beaucoup de nouvelles technologies dans le Centre Mère-Enfant.

Une grande partie du parc des appareils d’échographie a été remplacée par les meilleurs appareils d’échographie disponibles sur le marché.

Le nouvel équipement pour les hystéroscopies permet une vision par caméra, et ainsi de réaliser en ambulatoire les examens diagnostiques et thérapeutiques de l’utérus.

Les deux salles d’opération de la Maternité disposent des dernières technologies pour l’anesthésie et permettent la meilleure prise an charge des patientes, renforcée par la présence permanente d’un anesthésiste en salle d’accouchement.

La redéfinition des parcours de soins s’est accompagnée de leur informatisation. Cela pose ainsi les bases pour la mise en place prochaine d’un dossier patient informatisé commun sur l’ensemble du CHL.

L’UNITÉ KANGOUROU

L’évolution des technologies hospitalières tend à réduire considérablement la relation mère-enfant, voire à déshumaniser les unités de néonatologie. 

L’unité kangourou de la KannerKlinik du CHL permet de favoriser le lien parents-enfants en évitant la séparation précoce de la mère et de son enfant.

Dans cette unité sont pris en charge des enfants prématurés requérant des soins continus, mais aussi d’autres pathologies nécessitant des soins appropriés. Ceux-ci sont effectués dans la chambre, en présence de la maman, avec une puéricultrice. La mère prend une part active à l’alimentation et à la toilette de son bébé et peut, quand elle le désire, utiliser la méthode du peau à peau et le portage Kangourou. Le papa est naturellement entièrement associé à cette démarche originale.

Le portage kangourou : l’enfant dévêtu est posé sur sa mère et maintenu par un bandeau en jersey et une sur-chemise. La maman peut ainsi se promener, prendre son repas....tout en gardant le contact avec son bébé.

Le peau à peau : cette méthode permet de réchauffer l’enfant au contact de la peau de la mère ou du père. De plus, le bruit du cœur de la mère ou du papa stimule le bébé et régularise sa respiration. C’est un moment de contact privilégié permettant de prolonger l’intimité de la grossesse dans des moments où le bébé et sa maman ont besoin d’être rassurés. Cette méthode se fait au lit de la maman : le parent s’allonge en position demi-assise sur le lit, l’enfant dévêtu est posé contre la peau de sa mère ou de son père. Tous deux sont recouverts d’une couverture.

 

Pour la troisième fois de son histoire, la Maternité G. D. Charlotte du CHL a dépassé le cap des 2000 accouchements sur un an, soit 2 241 naissances en 2015 (2 072 naissances en 2013 et 2 262 en 2014). De plus en plus de patientes font ainsi confiance au CHL pour le suivi de leur grossesse et la prise en charge de leur accouchement : + 17 % en 5 ans, versus + 4 % au niveau national (données de la Statec).

Les horizons des patientes sont très variés : en 2015, 71 % des parturientes étaient non-luxembourgeoises représentant 102 nationalités, et 14 % étaient frontalières soit 308 femmes ayant accouché qui étaient non-résidentes au Luxembourg.

Face à cette diversité, les équipes du CHL ont à cœur de pouvoir offrir à chaque femme d’accoucher selon ses attentes ou ses traditions, sans mettre en péril la sécurité et la santé de la mère ou de l’enfant, et que cela ne soit pas contraire au fonctionnement de l’hôpital et à la santé des autres patientes.