Laboratoire National de Procréation Médicalement Assistée (PMA)

Le laboratoire national de Procréation Médicalement Assistée (PMA) fait partie du département de biologie clinique du CHL. Celui-ci regroupe l’ensemble des activités d’analyse biologique. Le département est accrédité depuis le mois de mars 2019 selon la norme ISO 15 189 qui est spécifique des laboratoires d’analyses médicales.

Le département regroupe actuellement 7 biologistes médicaux qui sont médecin, pharmacien ou docteur en chimie spécialisés dans les analyses biologiques, ainsi qu’environ 80 laborantins et ATM de laboratoire sous la supervision de 3 cadres soignants.


Laboratoire PMA

Le Laboratoire de Procréation Médicalement Assistée (PMA) a commencé ses activités en 2005. Depuis 2015, il est installé dans des locaux neufs, au sein de la nouvelle Maternité du CHL, au même endroit que le service clinique de PMA, avec lequel il forme le Centre de Fertilité du CHL.

Le laboratoire de PMA assure les analyses courantes en diagnostic andrologique, telles que :

  • le spermogramme/spermocytogramme,
  • le test de migration-survie,
  • l’évaluation des oligospermies extrêmes,
  • le traitement des biopsies testiculaires,
  • la recherche d’éjaculation rétrograde,
  • la recherche d’auto-immunisation anti-spermatozoïdes.

Le dosage des marqueurs biochimiques du liquide séminal et l’étude de la fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes sont sous-traités par des laboratoires français.

Le laboratoire de PMA a le statut de service national pour la réalisation des techniques d’aide médicale à la procréation, telles que

  • la fécondation in vitro (FIV) conventionnelle et avec micro-injection de spermatozoïdes (ICSI),
  • la congélation des embryons surnuméraires et le transfert d’embryons congelés.
  • la préparation de sperme en vue d’une insémination artificielle
  • la cryoconservation de gamètes (spermatozoïdes et ovocytes)

Le laboratoire de PMA est actuellement accrédité par l’Office Luxembourgeois d’Accréditation et de Surveillance (OLAS) selon la norme ISO15189.2012 pour la partie diagnostique et la partie thérapeutique.

Le laboratoire de PMA du CHL est reconnu comme établissement de tissus par le Ministère de la Santé du Grand-Duché de Luxembourg (EU TE Code LU000603) et satisfait aux exigences de la loi du 1er août 2007 sur les tissus et cellules humaines destinés à des applications humaines.

En tant que service national, le laboratoire de PMA travaille en étroite collaboration avec le service clinique de PMA du CHL (Centre de Fertilité) et celui des Hôpitaux Robert Schumann (clinique Dr Bohler).

Dans la Nouvelle Maternité du CHL, le laboratoire de PMA est installé au deuxième étage et occupe une surface d’environ 350 m2. Celle-ci comprend entre autres un secrétariat et une salle d’attente (communs avec le service clinique), deux pièces pour l’analyse du sperme, deux pièces pour le recueil du sperme, une salle de cryobiologie (congélation et conservation des échantillons) et une salle propre dédiée à la FIV qui répond aux exigences de la classe C des GMP (Good Manufacturing Practices) de l’industrie pharmaceutique. S’y ajoute une surface d’environ 100 m2 réservée aux activités cliniques, dont 2 salles de transfert et d’insémination. Le personnel du laboratoire de PMA, autorisé par la CNS, comprend deux médecins biologistes spécialisés en biologie de la reproduction et 5 techniciens de laboratoire.

Afin d’optimiser la prise en charge des patients, le laboratoire de PMA met l’accent sur la maîtrise des facteurs environnementaux au laboratoire de FIV, les conditions de culture des embryons en incubateur, la sécurité en salle de cryobiologie, les mesures de préservation de la fertilité, l’identitovigilance et la traçabilité des échantillons.

Vous trouverez dans ce catalogue des informations importantes concernant les analyses, les valeurs normales éventuellement disponibles sont données à titre indicatif.

L'équipe du laboratoire se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Retrouvez ici les différentes analyses réalisées par le Département de Biologie Clinique du CHL.